BLOG-NOTES

MERCI

Plus de 1200 abonnés sur Archive 1.17 et plus de 1000 sur le chapitre 1982 (Facebook)

le blog est consulté dans  beaucoup de pays du monde… Merci à ceux qui passent nous voir !

De 1980 à aujourd’hui ; du XXe au XXIe siècle, Archive 1.17  est un corpus d’images découpé en plusieurs périodes, des chapitres de mon histoire : Empreintes bretonnes / 1982 / Sibiu/ De femme à fille / Murs-Murs de femmes / Blog-notes / Colors 2

J’ai commencé avec la photographie argentique ; le temps y est chronologique. J’ai transposé les images, pour les rendre visibles dans l’espace numérique où le temps n’est pas chronologique.

Publier des planches contact, des tirages de lecture parle de la photographie argentique dans l’espace numérique.

La redécouverte de l’image des années après donne la possibilité de revivre un moment avec des personnes qui vous manquent. Le réel mémorisé par l’appareil photographique confronté à sa propre mémoire .

 

Et le lien entre les deux amplifie les souvenirs. Accepter une certaine mélancolie qui peut vous faire aussi bien sourire que pleurer.

Mais la mémoire numérique est un espace virtuel pour toucher du doigt l’éternité…

En marquant Archive 1.17 sur chaque image publiée, c’est prendre le temps de se souvenir...

Extraire la « substantifique moelle » d’instants passés.

C’est aussi résister à l’époque ambiante des réseaux et de la prolifération des images que de ne publier que quelques photographies.  Les réseaux ont changé la donne et c’est avec un émerveillement et une saturation béate que je vis ce changement des statuts de l’image.

Et que je choisis ma résistance...

 

Nelly Kerfanto



A mes cousines








L'être humain s'approprie le territoire, le construit, le détruit.

De ces tranches de vie ne reste-t-il que ces traces ?



"Nous ne voyons jamais les choses telles qu’elles sont, nous les voyons telles que nous sommes."

"We never see things as they are, we see things as we are."

 

DES ELEMENTS




 

«Il me battait

mais pas tous les jours ;

une chance ?

 

Il me faisait croire

Que je n’étais rien sans lui

 

J’me suis inscrite au permis de conduire

 

Il disait non, pauvre ânesse,

je m’entêtais, il cognait.

 

J‘ai eu mon permis…et ce jour là, 

JE  l’ai quitté »

 

Lydia

 

 

Je suis

 

"J’ai donné la vie et j’en suis fière

Dans le quotidien j’ai des activités diverses :

Je couds, je cuisine, je soigne, je range,

je nettoie, j’écoute, je discipline,

je motive, j’organise, je partage…

 J’aime mon travail,

j’existe ailleurs que chez moi

Je suis fragile mais solide

 Je suis capable d’affronter des épreuves

Et toujours rester debout

Je suis autonome et indépendante

 Je peux vivre sans mon homme

Mais c’est mieux quand il est là

 C’est le mélange de tout ça

Qui fait que je suis moi

  une femme quoi !"

 

Anny

 


Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    l'âne du désert (dimanche, 16 août 2015 15:59)

    j'ai revisité ton blog avec plaisir pour le montrer à Jo
    puis à d'autres....
    Tu as fait un sacré boulot, même si tu t'ai fait plaisir en le faisant!!
    MAGNIFIQUE!
    biz

  • #2

    Nathalie (jeudi, 08 octobre 2015 22:20)

    Ton blog est ton miroir. Reflets d'amour partout où tu regardes. C'est très beau.
    Merci Nelly.